Notre programme, Vos attentes

Notre Projet pour St Denis, Participez par vos propositions! 

Merci pour vos contributions, elles seront étudiées pour consolider le socle des propositions faites pour St Denis

7 Principes / 7 Axes

Pierre Vergès, candidat à l ‘élection législative dans la 1ère circonscription de St Denis, l’a dit : il entend être à l’écoute des problèmes de la population pour défendre à l’Assemblée Nationale nos revendications, et pour porter un projet de développement qui ouvrira une perspective crédible pour St Denis et pour La Réunion.

 Le projet de développement présenté par le Parti Communiste Réunionnais est notre feuille de route commune pour l’ensemble des territoires de La Réunion. Pour St Denis, nous défendrons les principes « FLEURIS » à l’Assemblée Nationale.

 Nous avons la volonté de préparer de façon collective, avec vous aussi, un programme d’actions concrètes ciblé sur St Denis.

 Cette démarche inédite vous permet de nous faire part de vos propositions à travers:

 7 principes :

 Fraternité  – Liberté – Egalité – Unité – Responsabilité – Identité – Solidarité –

 Et 7 axes :

 L’Emploi – Logement – Education – Jeunesse – Santé – Publics Vulnérables – Aménagement/ environnement

Vous pouvez continuer à nous faire part de votre avis ou contribution dans la rubrique dédiée sur ce site en postant votre proposition sous la forme d’un commentaire ci dessous.

Enfin, si vous le souhaitez vous pouvez aussi nous transmettre par mail votre contribution à contact.saintdenis@pierreverges.fr

 

Vous aurez par la suite la communication du programme pour Saint Denis dans son intégralité. 

A très bientôt ! 

34 réflexions au sujet de « Notre programme, Vos attentes »

  1. Très bonne idée ! même si on ne reprend pas tout c’est une bonne chose d’être au plus près des vrais problèmes des gens et d’être déjà a leur écoute! c’est une bonne démarche je vais réfléchir à des propositions mais déjà ce que je peux dire c’est la propreté sur St Denis il faut prévoir un plan important de nettoyage des quartiers et ca va creer de l’emploi en plus !il y a beaucoup d’efforts a faire la dessus

  2. j’ai vu sur facebook votre proposition je trouve très innovant cette méthode bravo! pour St Denis il faudrait avant tout proposer des actions qui permettent de trouver des moyens de creer de l’emploi. De nombreux jeunes qui sont en attente d’une solution plus durable que les contrats jeunes. Nous sommes partant pour construire notre ville et prendre part au débat public sur notre avenir! merci

  3. Enfin une démarche interactive !! alors que certain parle de démocratie participative la bouche ouverte voila enfin une autre façon de faire de la politique….

  4. Comme on me donne l’occasion d’exprimer mon avis alors je voudrais dire que la priorité est la santé. L’accès aux médicaments, aux soins moins chers pour les plus pauvres comme ceux qui travaillent mais dont le pouvoir d’achat ne permet pas parfois de priorité des soins dentaires, ou de prévention.
    La santé pour tous contre la casse organisée par l’UMP contre l’hopital et les médicaments

  5. le grand problème à la reunion c’est l’emploi des jeunes : une dernière enquête conclue sur 60% des jeunes réunionnais sont exclus du marché du travail. Ceux qui partent etudier n’ont pas de possibilités de revenir travailler à la Réunion. Ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une formation ou une qualification ont encore moins d’espoir de réussir leur vie. L’autre aspect c’est le logement. De nombreux jeunes sont obligés de rester très tard chez leur parents pour eviter de payer un loyer trop cher. L’accès au logement social devient mission impossible.

  6. Mon attente c’est que l’UMP soit battue et que les politiques qui sont aujourd’hui au pouvoir soient remis en cause parce qu’ils n’ont pas été en mesure de répondre à la gravité de la situation. Nous avons besoin de personnes qui redonnent un espoir à la population et respectueux de la confiance qu’ils leur ont accordé. On compte sur vous monsieur Vergès ca fait longtemps qu’on voulait voir le PCR reprendre force sur St Denis.

  7. Enfin une démarche qui prend en considération la voix du peuple! bravo pour votre initiative et qui se démarque de la politique que le peuple réunionnais sublit actuellement. Y’en a marre de  » si ou vote pou mwin, mi donne a ou un contrat ». C’est nous qui construit nout ti pays et y’en a marre des démolisseurs de grands projets. On compte sur vous Monsieur Vergès pour incarner cette alternative sur Saint-Denis. Courage pour votre combat!

  8. Est ce que le projet Tram-Train fait partie de votre programme! moi je pense que c’était une belle connerie d’abandonner ce projet. La hausse des carburants, augmentation du nombre de l’autos à la Réunion, coma circulatoire, projet fantasmatique de Monsieur Didier Robert représentant de Nicolas SARKOZY à la Réunion sur les 6 voies de la Route du Littoral, pffff!!!! Siouplé, vous qui avez défendu ce projet à la Région, on compte sur vous pour relancer le débat. Tant d’argent de perdu déjà, et on va encore en perdre beaucoup et encore une fois c qui qui va payer, c nous les contribuables. « Alé Mi paye pas zimpot, mi roule dan gros l’auto….lalalalala »

  9. Permettez-moi de vous féliciter pour cette heureuse initiative. J’espère qu’elle ne sera pas sans lendemain. Car vous comprendrez que la déception sera à la hauteur de la sympathie suscitée par votre démarche.
    Peut-être que si votre père et son équipe, dont vous faisiez partie si je ne m’abuse, avait eu cette volonté de démocratie participative, nous n’aurions pas connu la catastrophe Didier Robert. 
    Celui-là, il n’a rien compris à l’économie réunionnaise. Le voilà encore à voir dans le programme de François Hollande un tram train caché. Ça montre que cet arriviste n’a rien compris.
    Il ne faut pas lâcher sur la nécessité d’une vraie politique de déplacements dans notre île. Plus de 20000 véhicules mis en circulation chaque année ! Ça veut dire que d’ici 2017, 100000 véhicules de plus viendront grossir le flot des embouteillages.
    Le pire, c’est que le prix du carburant ne va pas baisser. J’ose même avancer que l’essence va augmenter. Et ce n’est pas SuperDidier avec l’argent qu’il prend aux communes qui pourra à tout bout de champ engraisser les pétroliers en assumant l’augmentation.
    Il faut absolument intégrer dans votre programme une loi qui prévoit un plan généralisé de développement des transports collectifs sur toute l’île, avec les financements prévus. L’État devra faire un effort décisif, quand on connait les difficultés financières des collectivités locales. Sinon, ça ne sert à rien de parler de développement durable, d’île verte, etc.

  10. Monsieur Vergès, sous quelle forme allez vous mettre en place toutes les contributions que vous allez recevoir. Je suis animatrice de quartier donc je vois beaucoup de monde et c’est une personne des Camélias qui m’a parlé de votre proposition de faire participer la population sur la réalisation de votre programme. Y’aura t’il une communication particulière et surtout je pense à ceux qui n’ont pas internet, comment vont-ils connaître cette démarche que je trouve intéressante. Pour ma part,
    1/je souhaite que vous n’oubliez pas le public des personnes porteurs de handicap car bien souvent, ce sont les grands oubliés des programmes de candidats!!!
    2/Quelles sont les mesures que vous proposez pour l’emploi?
    3/Le monde associatif est devenu aussi un outil électoral…. quand on voit toutes ces associations qui sont financées que dans un seul but! je prends l’exemple du Glaive, du goust….moi je me pose encore la question pourquoi on a brûlé le case du Chaudron, c’était un lieu culte du milieu associatif et de l’éducation populaire. Que proposez-vous pour l’éducation populaire ? Merci à vous

  11. Je suis d’accord avec Mr Michel Ferrand sur la nécessité de remettre sur les rails, si j’ose dire, un plan généralisé de développement des transports collectifs avec pour colonne vertébrale un tram train de Saint-Benoît à Saint-Joseph.
    Étant originaire de Mulhouse, où il y a un tram train qui a redonné vie à cette région, je me suis intéressé à ce projet ferroviaire hélas abandonné.
    La Réunion est une île. Elle ne peut pas multiplier les routes confortables comme la route des tamarins. Et puis, ce serait encore une fois faire la part belle à la voiture.
    Le tram train est impératif. Roulant en site propre, les usagers n’auront donc aucun retard dans leur trajet.

  12. Ce débat sur les transports collectifs, pour arrêter avec la politique du tout voiture tout en faisant croire hypocritement qu’on réfléchit aux bus et aux machins choses, est fort intéressant.
    Le plan global de transports doit intégrer les modes doux de déplacements. Il faut que les vélos, à assistance électrique ou non, puissent être acceptés dans le tram train comme dans les bus. Les bus devraient alors avoir des plateformes ou des fourches (au nombre de 4) à l’arrière pour accrocher 8 vélos au moins.
    Si les politiques veulent que la pratique du vélo soit partagée par ceux qui peuvent en faire, que le vélo soit électrique ou non, il faut qu’un dispositif de prêt bancaire soit mis en place.

  13. Bonjour Monsieur Vergès, je voudrais particulièrement parler de la culture. La perte des valeurs identitaires est palpable depuis ces dernières années. Il est fondamental que l’éducation nationale, l’école fixe ces valeurs chez les pus jeunes. Quelles seront vos orientations dans le domaine culturel? des avancées peuvent être obtenues à l’Assemblée Nationale en particulier si le gouvernement bascule à gauche! Nous avons obtenu la reconnaissance du maloya il y a encore peu de temps et là il y a aussi quelque chose à faire

  14. Lété tan i trouv in alternativ si sindni pou met en face de ce ke nou nana aktieleman. Dan sak ou propoz, mi rotien parmi dot, le projet pou les personnes vulnérables, car pou nou pou linstan, na poin gransoz. Dan pé tan, va inogure lo volkan di koté la trinité. I sora an grand’ pompe, mais rod in landroi komsa dan le chef lieu pou les handicapés : zéro kalebasse. Avec out lékip ke oi met en place moin lé sir nora in ti pensée pou nou. Bien sûr ce sera dans le cadre des municipales, mais en vous présentant pour les législatives dans la première circonscription ne perdez de vue 2014. En tou ka ni konte si ou.

  15. Pour St Denis il y a à travailler sur un grand projet qui tournera la ville vers la mer. Le front de mer doit être structuré comme un grand projet intégrant promenades, restaurants, bars, animés jour et soirée. Les exemples dans le monde ne manquent pas rien est à inventer. Les waterfronts d’Afrique du Sud, les front de mer des villes des villes du sud de la France, …. St Denis mérite d’avoir une infrastructure comme telle.

  16. la réforme de l’université est une erreur totale l’UMP sacrifie la jeunesse de notre pays en tentant de faire des économies sur l’avenir. Les étudiants attendent que des moyens à la hauteur de l’exigence de former les générations à venir avec plus de consideration. Nous comptons sur votre engagement dans ce domaine Monsieur Vergès.

  17. Bonjour Monsieur Vergès je suis attentive à vos actions et la façon dont vous avez défendu les principes contre la vie chère. La crise du pouvoir d’achat doit être la priorité pour avoir les outils qui permettront de réguler et empêcher que les monopoles s’enrichissent indefiniment sur le dos des Réunionnais. A l’Assemblée Nationale vous ferez passer ces propositions?

  18. M. Vergès, je voudrais vous apporter ma modeste contribution dans votre projet et celui du Parti. Alors que nous parlons tous de la vie chere en ce moment, il ne faut plus dépenser l’argent public comme le fait Nassimah Dindar à faire des mesurettes qui ne regleront pas la question fondamentale de notre économie : l’entente entre deux ou trois grands groupes métropolitains sur notre économie. Il faut ouvrir notre île et donc pour Saint-Denis la ville aux investisseurs étrangers , à d’autres franchises, d’autres sources d’investissement. Il faut pour cela permettre aux Réunionnais et notamment leurs élus de traiter DIRECTEMENT avec les Etats de la zone donc de donner plus de liberté à La Réunion et aux collectivités en matière internationale.

  19. Un souhait : abattre l’esprit colonialiste partout dans l’administration, la classe politique, l’éducation nationale, la police, la justice… Une proposition: proposer un statut régional, deux assemblées Région et Département sous la forme d’un bicaméralisme (deux chambres avec équilibre des pouvoirs qui élisent un Président et un Vice-Président avec les meme pouvoirs).

  20. Monsieur Vergès, bravo pour cette initiative. Si tous les candidats faisaient ça, les citoyens seraient un peu plus intéressés par la politique. A CONDITION que 1- vous teniez compte des propositions 2- vous mettiez en application vos engagements si vous êtes élu.

    Moi je voudrai vous sensibiliser sur un axe développé dans le plan réunionnais de développement durable, appelé PR2D. Il s’agit de la nécessité pour l’île de « s’ouvrir sur l’extérieur ».

    Pour s’ouvrir sur l’extérieur, il faut regarder près de chez soi s’il y a des pays qui sont dignes d’intérêt. L’intérêt ne se mesure pas en considérant si un pays est aujourd’hui « riche », ou « développé ». Regardez la Chine, ou l’Inde. Il n’y a pas si longtemps, on disait que c’était des pays pauvres, surpeuplés, sans intérêt. Tout ça pour vous dire qu’il faut entretenir de nouvelles relations avec des pays voisins, quel que soit leur développement.

    Mais si vous entretenez des relations fraternelles, encore faut-il que les réunionnais, notamment les chefs d’entreprises, puissent aller dans ce pays sans subir des tracasseries administratives, comme le temps perdu pour avoir un visa.

    Alors se pose la question « qui tue » : pourquoi voulez-vous que ce pays accepte de s’ouvrir si La Réunion n’est pas accessible sans perte de temps pour ces ressortissants qui voudraient venir dans notre île ?

    IL FAUT DONC QUE LE FUTUR PRESIDENT ET SON GOUVERNEMENT DE GAUCHE ACCEPTE UNE BONNE FOIS POUR TOUTES DE DELIVRER PLUS FACILEMENT DES VISAS DANS LES AMBASSADES, VOIRE MÊME QUE CES VISAS SOIENT, SOUS CERTAINES CONDITIONS, DELIVRES À L’ARRIVEE À L’AEROPORT DE GILLOT !

    Il faut donc que les futurs députés se battent auprès des ministères concernés pour obtenir cette ouverture.

  21. Si l’ouverture sur l’extérieur est essentielle pour La Réunion, encore faut-il que le gouvernement (aujourd’hui Sarkozy) arrête de prendre les citoyens pour des imbéciles. Sarkozy lui-même menace, sans doute pour faire de la surenchère devant Marine Le Pen, que la France quitte l’espace Schengen si des mesures plus dures ne sont pas prises contre l’immigration clandestine. Et c’est le même Sarkozy qui vantait (ou ventait c’est kif kif) les vertus de l’application du Traité instaurant l’espace Schengen à La Réunion !!!

    Pour qu’il y ait des relations avec les pays voisins, il faut connaître leur histoire. C’est donc dès le plus jeune âge que l’apprentissage doit se faire. Un programme éducatif adapté doit donc être négocié avec le futur gouvernement. Il est logique que le réunionnais connaisse plus l’histoire des pays de l’océan indien qu’un auvergnat ou un lyonnais.

    Mais c’est la mentalité qu’il faut changer. Quand Stéphane C. parle de visas assouplis, il sait bien qu’aucun employé d’une ambassade ne prendra cette responsabilité. C’est pourquoi je propose que dans chaque ambassade de pays de la zone océan indien, il y ait un jeune réunionnais diplômé (il y en a plein qui sont sans boulot !!!!) qui pourrait suivre le dossier Réunion, et même prendre des contacts avec des gens qui comptent dans le pays concerné pour leur vanter les mérites de notre île française de l’océan indien.

  22. L’école ne suffit pas pour changer les mentalités. Pourquoi pas développer les voyages de jeunes collégiens et lycéens dans les pays de la zone Océan Indien. Rares sont ceux qui le font. Les initiatives des jeunes ne suffiront pas. Pas plus que les aides des collectivités. Il faut un fonds d’Etat, des ministères de l’éducation, de la jeunesse et de la coopération, qui pourrait être géré par la Préfecture en relation avec le département et la région. Le fait que des jeunes voient la misère près de chez nous peut être bénéfique, ne serait-ce que pour leur redonner le gout de l’effort car ils sauront que les choses ne sont pas faciles, mais aussi le besoin de solidarité, si ces voyages s’accompagnent de gestes envers les jeunes qu’ils rencontreront dans les pays voisins.

  23. Très intéressante votre démarche. Merci de nous permettre de nous exprimer. Il y aurait tant de choses à dire.

    Sur la coopération régionale, je pense que les voyages ne devraient pas seulement concerner les élèves. Il faut que cela concerne les jeunes adultes. Et là je voudrai proposer non pas que soit rétabli le service militaire (la droite et la gauche ont fait la connerie de supprimer cette année donnée par chaque homme pour la France) mais que soit établi UN SERVICE CITOYEN.

    Ce service consisterait en une année donnée pour son pays. Il pourrait concerner aussi bien les hommes que les femmes. Il ne s’agit pas là de jouer à la guerre. Il s’agit de donner un sens à cette démarche citoyenne en affectant une tâche utile pour l’amélioration des conditions de vie des citoyens dans leur environnement.

    Ce pourrait être des programmes d’aides dans les pays voisins, des petits aménagements routiers dans les hauts (pour aider les agriculteurs), l’accompagnement de jeunes dans des projets d’embellissement de quartiers urbains, l’aide à la scolarité auprès de jeunes des écoles primaires et de collèges, … Les idées ne manqueraient pas.

    Mais surtout, je suis sur que celles et ceux qui auront effectué cette année au service de la nation seraient fiers d’avoir aidé les gens.

  24. C’est bien joli de faire des propositions de consulter le peuple comme Sarko dans cette campagne. Akoz lu la pa fait sa avant ?

    Si les politiques veulent que la population retrouve confiance, il faut redonner la parole aux citoyens ET RESPECTER CE QU’ILS VEULENT !!!! Et là c’est simple. Les gens ne veulent pas de référendum sur ceci ou cela, la même question pour le français qui vive à Auxerre ou à Montpellier. Zot i veu même pas une question qui concerne St Pierre comme St Denis. Si zot i comprend pas même, ma appuie ankor plus sur le boubou ! Domoune i vé être consulté sur zot kartié !!!! Ce sont les gens qui vont dire « on veut un local de quartier, on veut telle activité, on veut des jardins d’enfant et accompagner la conception de ces jardins d’enfants, on veut que ces projets soient réalisés par les gens du quartier, qui sont nombreux au chômage ». Voilà ce que les gens veulent. Je suis dans le métier. Je sais que LA SOLUTION c’est CONSIDERER ces habitants de quartiers trop souvent délaissés !
    Des référendums oui, mais par quartier ET les propositions des gens d’un quartier doivent être retenues par la commune et INTEGRES DANS LE BUDGET voté par le conseil municipal !!!! Là domoune va retrouve confiance…sinonsa arète fé cinéma !!!

  25. bonjour, votre site est très fourni et très intéressant. C’est une bonne idée de faire participer les gens. J’en profite pour vous demander si vous prévoyez de faire avancer la cause des femmes, créer des lieux pour les mettre à l’abri des violences des hommes par exemple, les soutenir dans leurs diverses démarches…

  26. Bonjour, je suis un commerçant du Bas de la Rue Maréchal Leclerc et nous sommes les oubliés du Centre-Ville de Saint-Denis. Eh oui, un gros trou nous sépare avec le haut de cette rue, celui là même qui s’appelle « Pôle Océan ». Que fait la Mairie aujourd’hui, on nous a trompé sur l’ambition d’un tel projet de ramener les clients vers la ville et nous subissons également le développement des grandes surfaces à l’ntrée de ville coté Est avec des parkings gratuits. J’ai honte, honte d’être dionysien, honte de la politique de la ville, honte de voir que Saint-Denis est une ville morte. Le soir, plus rien. Quand allons nous réfléchir en vrai concertation pour un vrai projet de développement et structurant pour Saint-Denis. J’ai moi-même participer au débat et aux réunions de concertation avec la Ville, et avec du recul et voir que tout ne fait que régresser dans les politiques actuellement alors moi je vous demande des excuses d’être rester sceptique au porjet Tram Train, car pour moi ce projet est essentiel pour relancer, le BTP, l’emploi, l’activité économique et nous redonner espoir de continuer à nous battre dans notre petit magasin et parfois pour aucun passage par jour.

  27. Qu’allez-vous proposer pour combattre la surrémunération décidé par l’Etat qui fixe le montant des salaires dans ces services. On sait que la vie est plus chère de 53% à la Réunion, donc l’Etat a lui même conscience que la vie est plus chère d’où la surrémunération. Mais à qui profite le crime, pas à nous, ceux qui chaque mois se battent pour joindre les deux bouts, mais bien aux fonctionnaires. Faites quelque chose Monsieur Vergès car ce qui sont pauvres vont être encore plus pauvre et alors que d’autres, crise ou pas sont protégés par un système qui ne correspond plus à la situation actuelle. Il faut faire quelque chose pour changer le système.

  28. On dit que St Denis est la plus grande ville de l’Outre Mer alors pourquoi il n’existe pas un grand centre de congrès? ou un Zenith? La ville prend beaucoup de retard dans l’animation pendant que d’autres villes profite de l’attraction suscitée par la Route des Tamarins. Le sud maintenant bouge bien plus!

  29. A St Denis comme partout à La Réunion nous devons redynamiser la culture et mettre en place des projets qui vise à promouvoir la diversité culturelle. Autant de richesse non exprimée, non valorisée!

  30. Rétablir une VRAIE continuité territoriale… Voilà quel devrait être le combat d’un député Réunionnais! Ensuite proposer au nouveau gouvernement un plan pour lutter contre l’illettrisme à la Réunion (avec reconnaissance des langues régionales), briser les monopoles et bloquer les prix sur les produits de première nécessité pour lutter contre la vie chère

  31. Désenclaver l’île numériquement mais aussi avec les transports: le tram train, maintenant! J’espère que vous allez nous défendre monsieur Vergès!

  32. Mieux faire reconnaître les Outre mers, mais aussi la place de la Réunion dans ces outre-mers. Et franchement, nous autres les Réunionnais expatriés, nous espérons qu’il y aura enfin quelqu’un pour parler pour nous, nous permettre d’avoir notre mutation EN PRIORITE pour retourner chez nous. Mon fils est malade de vivre loin de sa famille et de son île depuis si longtemps. C’est vraiment l’exil, c’est inadmissible que ceux qui n’ont aucune attache avec notre île puissent y être mutés à notre détriment. Je compte vraiment sur vous, je vous ai laissé mes coordonnées en privé !

  33. la rénion lé dan fé noir, a chak foi zot i di zot i fé, mais chak foi nou fé avoir anou. Nassimah, victoria, erika, toute lé parey mém! Si ou lé in vré kominis ou doi fé fé pou lé petits. Arèt ek la magouy, don kréol travay. mi espèr ou va fé toute sak ou la ékri. Toute gouvernmen i en fou la Rényon, fo bat’ un kou le moing su la table!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>